Terres de Versailles, Cité fertile

Un nouveau quartier à Versailles

 Vidéo de présentation du projet

 

 

 

Terres de Versailles, 9e quartier de Versailles, un quartier aéré, végétalisé, et contemporain à la lisière d’un site patrimonial, entre le domaine du Château et Saint-Cyr-l’école, dont la philosophie a été imaginée par Deyrolle.

François de Mazières, maire de Versailles et Olivier Wigniolle, directeur général d’Icade, ont présenté le 23 mars 2018 le projet Terres de Versailles, lauréat de l’appel à projet pour l’aménagement de l’ancienne caserne de Versailles Pion. Ce nouveau quartier sera réalisé dès 2019, et jusqu’en 2026. Cette ancienne emprise militaire de 20 hectares préservera un cadre patrimonial exceptionnel grâce à un projet urbain aéré, végétalisé, de faible hauteur et contemporain, dans la tradition de la cité-jardin.

Terres de Versailles en chiffres :
51 250 m² de surface de plancher réalisés, dont 544 logements ;
60 % du projet dédié aux espaces verts ;
2 hectares de terres agricoles préservées ;
plus de 500 arbres plantés, 150 jardins partagés...

La Ville de Versailles s’est engagée dès 2008 à réaliser cette opération en respectant le paysage en lien avec le domaine du château, en ouvrant les logements sur la nature, en protégeant des nuisances sonores et en maîtrisant la place de la voiture. Une consultation d’aménageurs a ainsi été engagée de mars 2017 à février 2018. C’est à l’issue de cette procédure que le projet porté par l’équipe ICADE s’est distingué, dans une démarche alliant innovation, éducation et ambition environnementale. Sont prévus des logements, mais aussi des commerces et activités (alimentaire bio, restaurant et atelier de transformation, microferme, pépinières…), des lieux d’apprentissage traditionnels (crèche et école avec pédagogie alternative) et novateurs (écocentre, conciergerie dédiée à la transition énergétique, maison du bois, espace de recyclage…) ainsi qu’un hôtel, un centre équestre et une plaine dédiée au sport.

Louis Albert de Broglie, propriétaire de Deyrolle, explique : « Terres de Versailles, Cité fertile, réside en la création d’un écosystème, notamment nourricier, répondant aux enjeux environnementaux et sociétaux contemporains. Le socle de ce nouveau quartier sera ancré sur le triptyque inspiré par Deyrolle Nature-Art-Education. La Nature, c’est cultiver la biodiversité, créer une microferme et des jardins partagés. L’Art, c’est ériger cet écoquartier avec le souci de l’identité de la ville et du territoire, en harmonie avec un paysage naturel et artistique. L’Education, c’est pouvoir transmettre aux générations futures un monde apaisant et apaisé, pour mieux appréhender la transition dans le respect du Vivant ».

Adrien Lambert, associé fondateur de l’agence Lambert Lénack, précise : « Avant même d’être un dessin, nous avons la conviction que le projet urbain doit porter une vision humaniste. Le projet de la cité fertile s’ancre dans son territoire et ses valeurs : il cultive la générosité des espaces paysagers et cultive le beau comme Versailles l’a toujours fait ».

Pour François de Mazières, maire de Versailles, « l’unicité du patrimoine et l’excellence des paysages dessinés par André Le Nôtre nous ont offert un héritage architectural et urbain unique au monde qui a inspiré et structuré des villes comme Washington ou Saint Pétersbourg. Ce legs historique est un atout majeur pour faire face aux nouveaux enjeux de la ville de demain : la densité, la mixité, la mobilité et le développement durable. Versailles doit montrer l’exemple pour faire avancer la pensée architecturale qui est inscrite dans ses gènes. Aujourd’hui, je souhaite valoriser son patrimoine architectural et végétal et l’ancrer dans la modernité en faisant appel à des architectes et paysagistes de talent ».

Pour Olivier Wigniolle, directeur général d’Icade : « Au-delà des références et de l’expérience d’ICADE en aménagement, nous avons choisi de nous entourer une équipe pluridisciplinaire dont les compétences dépassent grandement le cadre de l’immobilier. La force du projet Terres de Versailles réside ainsi dans la richesse et la puissance de son écosystème d’acteurs et de penseurs rassemblés, garant de la qualité et de la pérennité du projet et des activités qui y seront développées ».

Pour plus d'informations, téléchargez ici les communiqués de presse : Communiqué de presse et dossier de presse Terres de Versailles.

La presse en parle