Les métiers de Deyrolle : la taxidermie

Rencontre avec Yves Ceretti,
préparateur et restaurateur en naturalisation

Les Chroniques de Deyrolle par Ophélie Weinert

La taxidermie fait partie intégrante de la maison Deyrolle. Depuis les origines il est possible de venir admirer des animaux du monde entier, naturalisés par les mains expertes des naturalistes qui s’évertuent à recréer - pour chacune des espèces - des postures naturelles et une « seconde vie ». Chez Deyrolle la plupart des espèces proviennent de zoos ou de parcs animaliers, dans lesquels ils sont morts de vieillesse et de maladie. Ils ont une traçabilité, et les espèces protégées sont détenues et livrées dans le respect de la Convention de Washington (CITES).
Tous ces animaux ont été naturalisés dans les règles de l’art et selon les normes en vigueur par un artisan taxidermiste. Dans ces murs vous pourrez rencontrer Yves Ceretti, préparateur en naturalisation et taxidermie, qui nous livre ses réponses aux questions les plus communément posées.

Pouvez-vous présenter votre métier ?

La taxidermie, ou naturalisation, est l’art de préparer les animaux morts, selon des règles strictes, afin de leur donner l’apparence de la vie et du réalisme. De ce fait, je suis un artisan de la nature.

Depuis combien de temps exercez-vous le métier de taxidermiste ?

J’exerce l’activité de préparateur en naturalisation depuis près de 30 ans au sein de Deyrolle.

Comment vous est venue cette passion ?

C’est avant tout l’amour des animaux qui m’a donné l’envie d’exercer ce métier, de les rendre visibles au grand public en essayant de leur donner un maximum de réalisme. C’est un chemin de vie.

Quelle a été votre formation ?

Je n’ai pas suivi de formation au sens où on l’entend aujourd’hui, mais j’ai appris sur le tas dans le petit atelier de taxidermie qui se trouvait autrefois chez Deyrolle. Mon école ? De nombreuses années d’apprentissage et d’expériences.

Quels sont les atouts nécessaires d’un taxidermiste ?

Les atouts majeurs pour exercer la taxidermie ou la naturalisation des animaux sont incontestablement la patience, la concentration, l’imagination, la dextérité, la réflexion, et bien évidemment, la connaissance des animaux.

Quel serait votre conseil à ceux qui souhaiteraient exercer cette profession ?

Aller au bout de leur passion.

 

Girafe, ours, lions, paons, oiseaux divers et variés, animaux de toutes espèces ou même licorne, n’hésitez pas à venir au 46 rue du Bac admirer des espèces du monde entier !

YvesCeretti

Boutique en ligne

boutique